3 mois après être rentrée, je n’arrive toujours pas au bout de mes photos. Il y a tellement à voir au Japon ! Aujourd’hui, je vous emmène au musée Ghibli situé dans le quartier de Mitaka à Tokyo, et ensuite, direction Nakano Broadway pour une courte session photo.

Tout d’abord, le musée Ghibli. C’est une vraie chance d’avoir pu le visiter, surtout quand on sait que j’avais quand même un peu organisé notre séjour au dernier moment, en quelques semaines finalement et qu’il n’est pas rare que le musée refuse des visiteurs tellement la demande est grande. J’avais donc réservé les places du musée tout de suite après les billets d’avion. Que dire de ce lieu hors du temps et de la réalité ? Pour infos, les photos à l’intérieur du musée sont interdites pour « que vous gardiez tous vos souvenirs dans votre imaginaire et que vous profitiez pleinement de votre visite et pas seulement à travers votre camera ». Très japonais n’est ce pas ? Mais en même temps c’est vrai, on a tendance à abuser de nos appareils … Par contre en extérieur, on peut s’en donner à coeur joie, mais c’est quand même vite limité.

Avec le mont Fuji, ce musée est dans mon top 3 des temps fort de ce séjour. Best museum ever. Et j’en ai fait des musées, croyez moi. Mais là, c’est incroyable, on est complètement immergé dans l’univers fantastique de Ghibli, plongé dans le travail de Miyazaki, et on se perd dans les tableaux qui ne sont autres que des artworks ayant servi de base pour les films du studio. Je me suis assise dans le chat bus de Totoro. J’ai visité l’atelier de chapeau du Château ambulant, vu le robot gardien de Laputa ainsi que l’un des blocs magiques constituant la Château dans le ciel. Et la cerise sur le gâteau, il y a une salle privée de projection qui propose des court métrages animés exclusifs au musée. A faire absolument si vous allez à Tokyo.

Quant à Nakano Broadway, malheureusement je n’en n’ai ramené que très peu de photos. Mon corps m’a joué des tours et j’ai été prise de vertiges sur place, points blancs dans les yeux, mal de tête violent, donc je n’ai pas pu prendre beaucoup de photos. On ne peut pas toujours être au top ! Néanmoins, je ne suis pas revenue les mains complètement vides de cette artère commerciale peu connue des touristes étrangers à Tokyo. Nakano est à quelques stations de Shinjuku et c’est l’antre du geek nostalgique et de l’otaku. Là-bas on trouve l’intégrale des mangas de Dragon Ball pour vraiment pas cher, pour peu qu’on lise le japonais, c’est génial. Et dans le dédale des allées qui se suivent, on passe de magasins de figurines en magasin de chaussures puis en magasin de poupées pour finir dans un shop où l’on retrouve tous les héros de notre enfance : Creamy, les Popples, Kiki, Sailor Moon et j’en oublie. Un très bon souvenir malgré ma condition physique du moment.

Retour en images :

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Mitaka, Ghilbli museum - Tokyo

Nakano Broadway :

Nakano Broadway in Tokyo

Nakano Broadway in Tokyo

Nakano Broadway in Tokyo

Nakano Broadway in Tokyo

Nakano Broadway in Tokyo

Nakano Broadway in Tokyo

Nakano Broadway in Tokyo

Nakano Broadway in Tokyo